taxi

4 choses à savoir sur les taxis

On a beau le prendre au quotidien, il y a certaines choses que l’on ne sait pas à propos des taxis. Que cela concerne la profession en elle-même, les prix, les lois qui l’encadrent, etc. Voici d’ailleurs à cet effet 4 choses incontournables à savoir sur les taxis !

Les tarifs des taxis

Les taxis pratiquent le principe des tarifs au kilomètre, et ce, en fonction de la zone géographique. Le tarif A s’applique à la zone urbaine de 10 heures à 17 heures, du lundi au samedi tandis que le B correspond au reste de la journée du lundi au samedi ainsi que de 7 heures à minuit le dimanche et les jours fériés. Le tarif C correspond pour sa part à la tranche d’heure de minuit à 7 heures le dimanche et les jours fériés. Il convient de rappeler que les tarifs A, B et C ne sont pas les mêmes en zone suburbaine. Au-delà de la zone suburbaine, c’est le tarif C qui est appliqué et de jour comme de nuit et à n’importe quelle heure. De plus, le chauffeur se réserve le   droit de changer le tarif lorsqu’il change de zone et peut ne pas prévenir le client.

La licence des taxis

La licence de taxi est estimée à 100.000€ dans la ville de Marseille, mais son prix varie d’une ville à une autre. Elle  vaut par exemple dans les 200.000€ à Paris, à 300.000€ à Aix-en-Provence et à 400.000€ à Nice. Elle est cependant plus accessible dans d’autres villes. Comptez 40.000€ en Saône-et-Loire et à 80.000€ à Arras. La licence est, rappelons-le, indispensable afin de pouvoir conduire un taxi et la concurrence est rude, surtout avec l’arrivée des uber et autres voitures de tourisme avec chauffeur, ce qui fait que son obtention a été simplifiée.

La clientèle des taxis

La plupart des taxis ont deux clientèles bien distinctes : les hommes et femmes d’affaires et les seniors qui prennent le taxi en journée et qui ne regardent pas à la dépense. Ces clients privilégiés n’hésitent pas à s’abonner à un même taxi sur une longue période, devenant ainsi des abonnées. Ils choisissent ainsi de prendre le même taxi, des bureaux jusqu’à l’aéroport, de l’aéroport à leur rendez-vous professionnel. L’autre type de clientèle des taxis, c’est les jeunes adultes et les trentenaires qui prennent un taxi le vendredi ou le samedi soir et qui prennent le taxi pour rentrer d’une soirée ou d’un dîner au restaurant.

Le stationnement des taxis

Enfin, en ce qui concerne le stationnement des taxis, il faut savoir que les véhicules peuvent se garer sur les espaces qui leur sont réservés.  Ces stations sont de capacité variable et si certaines sont dotées d’une borne téléphonique, d’autres ne le sont pas. Ces bornes téléphoniques permettent aux clients d’appeler directement un taxi depuis leur stationnement. La file des taxis dépend des zones de stationnement. Parfois, ils y restent moins d’une heure et parfois, lorsque les clients se font rares, les taxis peuvent y rester des heures.