taxi

Comment devenir chauffeur de taxi ?

Le métier de chauffeur de taxi est des plus intéressants et si l’on sait que le secteur est en pleine expansion depuis ces dernières années, c’est le bon moment pour se lancer !  Entre les formations à suivre, les diplômes à avoir et les qualités requises : voilà toutes les informations à connaître pour devenir chauffeur de taxi.

Devenir chauffeur de taxi : les conditions à respecter

Avant de se lancer, il faut s’assurer de remplir quelques conditions de base. La première se réfère à l’obtention du diplôme PSC1 (diplôme de 1ers secours) et du permis de conduire de la catégorie B. Le futur chauffeur de taxi devra également disposer d’une validation d’aptitude à la conduite, signer par un médecin agréé par la préfecture et s’assurer d’avoir un casier vierge de toute condamnation.

Pour obtenir sa carte professionnelle et ainsi, exercer librement le métier de chauffeur de taxi, il faut également avoir réussi l’examen du certificat de capacité professionnelle. À noter que le formulaire d’inscription est à retenir auprès de la préfecture et pour réussir avec brio l’examen, il existe des formations professionnalisante qui offrent un cursus rapide et efficace. Généralement, la carte professionnelle est remise en main propre par le préfet et dès sa réception, le futur chauffeur de taxi pourra suivre un stage de formation continue auprès d’une école de conduite agrée avant de faire la demande de sa licence.

Est-il impératif de disposer d’une licence de taxi ?

Tout chauffeur de taxi qui souhaite exercer dans la légalité doit disposer d’une licence de taxi, qu’elle soit louée ou acquise auprès de la commune dans laquelle il exerce son activité. L’idéal est de posséder sa propre licence et pour en faire la demande, il suffit de s’inscrire auprès de la commune. Elle ne sera toutefois délivrée que quelques mois voire quelques années après le dépôt de la demande puisque la préfecture en traite chaque année des milliers. Il est également possible de racheter ou de louer la licence à un chauffeur de taxi qui souhaite arrêter son activité. Il est néanmoins intéressant de rappeler que seules les licences obtenues avant le 1er octobre 2014 peuvent être rachetées.

Enfin, en ce qui concerne le statut juridique, le chauffeur de taxi peut travailler en indépendant ou être rattaché à un exploitant et de ce fait, être salarié. Pour les chauffeurs en indépendant, il faudra veiller à bien choisir la forme de la société créée (auto-entrepreneuriat, EURL ou SASU).