taxi lorient

Gare de Lorient : les taxis sont mécontents

Depuis l’inauguration de la nouvelle gare de Lorient, les chauffeurs de taxi sont en rogne ! La raison ? Le plan de la gare n’est pas des plus évidents, ce qui fait que les voyageurs ont du mal à s’y retrouver, influant ainsi le nombre de courses des taxis.

Un agencement mal pensé

Il semblerait que les plans de la nouvelle gare de Lorient ne plaisent pas à tout le monde. Depuis son inauguration, les chauffeurs de taxi ont du mal à gérer leur business. Les clients se font rares et les chauffeurs de taxi estiment que la cause est à attribuer à une mauvaise orientation des voyageurs, qui ne savent pas où se diriger pour réserver un taxi. En effet, l’entrée de la gare a été déplacée du côté sud, éloignant les clients des stations ordinaires de parking des taxis qui elles, sont situées au nord. Cependant, la sortie nord est de moins en moins utilisée par les voyageurs qui préfèrent opter pour la nouvelle issue, lésant dans la foulée l’activité des chauffeurs qui y sont stationnés.

Comme il n’y a aucun emplacement dédié aux taxis sur la nouvelle voie multimodale, les clients potentiels des taxis s’y perdent. Résultats : ils se plaignent et la faute revient aux taxis car ils estiment que les chauffeurs doivent aller les chercher devant l’entrée. Comment faire lorsque la station est à l’autre bout de la gare ?

Une station provisoire

Depuis mai, une trentaine de chauffeurs de taxi de la gare de Lorient doivent composer avec l’emplacement provisoire qui leur a été dédié. Situé à plus de 80m de l’entrée de la gare, l’emplacement est cependant envahi par les voitures des particuliers qui déposent ou viennent prendre les voyageurs.  Il n’est pas rare que les chauffeurs de taxi  fassent appel à la police pour libérer la place, mais la situation ne s’améliore pas. L’emplacement provisoire a été annoncé pour trois semaines, mais cela fait maintenant plus de trois mois que les chauffeurs de taxi doivent composer avec cet emplacement qui n’est pas des plus pratiques.

Les travaux ont repris depuis peu et vont s’étendre jusqu’au dit emplacement, ce qui fait que les chauffeurs de taxi devront encore bouger. Ils espèrent une prochaine réunion avec  la mairie, ce qui leur permettra d’avancer des idées sur l’emplacement le plus stratégique. Jusque-là, il leur faudra garder patience et espérer que les taxis seront intégrés dans le schéma de mobilité au même titre que les autobus qui bénéficient d’un emplacement de choix dans la gare de Lorient.