seabubble

Lyon teste le premier bateau-taxi électrique

La ville de Lyon compte parmi les villes les plus innovantes de la France et leur dernier projet concerne la réalisation d’un bateau-taxi. Même si l’idée peut en étonner plus d’un, il reste que le bateau-taxi est entré en phase d’essai et qu’un premier test sera prévu pour le 30 aout prochain.

Désengorger les axes routiers de Lyon

La ville de Lyon                 s’est mis pour objectif de désenclaver les principaux axes routier, et ce, tout en essayant de promouvoir le recours aux énergies renouvelables dans le secteur du transport. Pour ce faire, elle a créé un appareil peu ordinaire, un bateau-taxi qui semble tout droit sorti d’un film de George Lucas, mais qui est cependant bien réel.  À partir du 30 aout prochain, un test grandeur nature avec le prototype baptisé Seabubble sera réalisé dans la ville de Lyon, ce qui permettra d’avoir un avis sur ses performances, mais aussi sur ses points faibles.

Pour rappel, le prototype a été élaboré par le navigateur Alain Thebault qui a collaboré sur le projet avec le windsurfer Anders Bringdal. Tout deux amoureux des activités aquatiques et autres balades en mer. Ils ont ainsi monté ensemble une start-up en 2015 et le concept du Seabubble est né de ce partenariat. Six Seabubbles ont déjà été construits, mais une dizaine devrait être déployée d’ici 2018.

Des caractéristiques étonnantes

Le bateau-taxi pourra notamment accueillir cinq personnes, dont un pilote et quatre passagers. L’engin est monté sur des foils et intègre en son cœur deux moteurs électriques puissants, ce qui lui permet de voguer sur les voies navigables de la ville à une vitesse maximale de 18 km/h.  Comme la ville souhaitait créer à la fois un engin performant et respectueux de la nature, le bateau-taxi n’utilise aucun hydrocarbure. Aérien et silencieux grâce à ses ailes immergées, le prototype Seabubbles se pose déjà comme le bateau du futur et si les tests sont concluants alors, d’autres modèles seront envoyés dans les principales villes de France dont Marseille et Paris pour désengorger les principaux axes routiers d’ici l’année prochaine.

Le bateau taxi voguera ainsi sur le Rhône et la Saône, cette solution toute trouvée par la ville de Lyon pour simplifier les déplacements dans la ville va permettre à ses usagers de circuler plus rapidement d’un quartier à l’autre de la ville. En plus de libérer les voies terriennes, le déploiement de ces solutions hors du commun devrait réduire la pollution due aux déplacements sur route, mais aussi la consommation des carburants.