6290725551_5fa53cca72_b

Les règles à connaitre lorsqu’on prend un taxi

Lorsqu’on emprunte un taxi, on doit se conformer à certaines règles. Il en va de même pour le conducteur qui se doit d’assurer certains services. En effet, l’activité des taxis est encadrée par la loi et afin d’éviter les risques de litiges, il est important de faire un rappel des principales règles.

Ce que le taxi peut exiger

Que cela concerne le choix de l’itinéraire à suivre, le coût du trajet ou encore les conditions de prise en charge, il faut savoir que le chauffeur de taxi tout comme les passagers se doivent de respecter certaines règles en vigueur. Il faut savoir en premier lieu que le chauffeur n’a généralement pas le droit de refuser une course sauf si le client est ivre ; s’il est accompagné d’un animal (non applicable pour les chiens guides d’aveugles) ; s’il a des bagages trop volumineux ; si le client se trouve à moins de 50m d’une station de taxis ou encore si un taxi l’attend déjà. Le chauffeur de taxi est également libre de refuser des clients s’il arrive en fin de service et que la destination est située trop loin de son garage. Enfin, en ce qui concerne les conditions de prise en charge, il faut savoir que le conducteur ne peut pas refuser la prise en charge de quatre passagers si sa carte grise le permet sauf si les sièges ne permettent pas de les accueillir.

Ce que le client peut exiger

Pour ce qui est du choix de l’itinéraire, le client est libre d’indiquer au chauffeur le chemin qu’il souhaite prendre pour arriver à sa destination et même si en règle générale, c’est le chemin le plus court qui est retenu afin de réduire les frais. Le client est également libre de faire monter ou de faire descendre des personnes durant le trajet. Pour les parents, il faut savoir que l’utilisation d’un siège-auto ou d’un rehausseur n’est pas obligatoire lorsqu’ils prennent un taxi, et ce, même si la loi impose la mise en place d’un dispositif de sécurité pour les enfants qui voyagent en voiture. Enfin, le prix de la course de taxi dépend toujours de la distance à effectuer et il faudra compter avec des suppléments à payer en cas de retour à vide du taxi, d’utilisation d’équipements spéciaux (changement de pneus routes enneigées ou verglacées) et de transport d’un quatrième adulte.