bagage

Taxis : tout savoir des bagages

Entre sac à dos, valises, sacoches et autres sacs à bandoulière, quels sont les types de bagages acceptés dans les taxis ? Existe-t-il un surcoût pour les bagages un peu encombrants ? On essayera de répondre à toutes ces questions à travers cet article.

Les bagages acceptés dans les taxis

Déjà, il faut savoir que chaque client peut voyager avec un bagage à main à savoir un sac à main ou un sac à dos ainsi qu’un bagage de taille standard, ce qui peut être une sacoche ou une valise de taille moyenne sans qu’il doive payer un surcoût. Il convient cependant de rappeler que comme le coffre d’un taxi est d’une taille assez limitée, il faudra éviter les bagages trop volumineux. Il en va de même pour les surplus de bagages.

Pour des valises un peu trop encombrantes, il se peut que l’on doive compter avec un petit surplus. Pour des bagages comptant plus de quatre valises et sacoches de dimensions assez importantes, le taxi peut tout simplement décider de ne pas prendre le client et de refuser la course. Bien évidemment, il reste possible de réserver un taxi avec un coffre d’une plus grande contenance, cela aide à réduire les mauvaises surprises à l’arrivée et de trouver plus facilement un véhicule adapté qui répondra au mieux au besoin.

Bagage et interdictions : ce qu’il faut savoir

Lorsqu’on a plus de bagages que le nombre autorisé par le taxi, il faudra compter avec un supplément, qui s’élève généralement à un euro par surplus de bagages. Comme le véhicule sera bien chargé, sa consommation de carburant en sera d’autant plus élevée. Le surcoût peut aussi s’expliquer par le fait que c’est le chauffeur qui devra charger et décharger les bagages, ce qui, avouons-le, lui fait deux fois plus de travail. De plus, la plupart des taxis ne sont pas destinés à transporter de lourds et d’encombrants bagages, ce qui fait qu’il faudra opter pour un véhicule adapté.

Il faut se rappeler que tous les bagages qui ne peuvent pas être transportés à la main  sont considérés comme des valises en sus, surtout s’ils contiennent des objets encombrants.  Le chauffeur de taxi sera ainsi le seul à pouvoir décider si les bagages en question sont acceptables. Il sera en droit de les refuser s’ils risquent de salir ou d’abîmer l’intérieur de son véhicule. Il pourra également refuser de faire monter les bagages dans le véhicule s’ils risquent de laisser une mauvaise odeur dans la voiture ou d’abîmer le tapis de sol ou le cuir des sièges, surtout s’ils n’entrent pas dans le coffre. Enfin, il faut savoir que le chauffeur n’est pas tenu de  charger et de décharger les bagages, il revient au client de prendre en charge ses bagages, et ce, au départ et à l’arrivée.